Accueil      Evènements      Architecture      Immobilier     Jardins partagés     Contact
Mentions légales
instagram
Facewall
séjour photo immobilière HDR séjour photo immobilière HDR séjour photo immobilière HDR séjour photo immobilière HDR Cour d'immeuble Haussmannien Terrasse donnant sur salon et salle à manger séjour Haussmannien Paris
Immobilier parisien 
Comment Photographier et vendre son bien immobilier
« Photographier c'est mettre sur la même ligne 

de mire la tête, l'oeil et le coeur. »

Si Henri Cartier-Bresson avait vu juste avec ses fameuses photographies de rue, 
la photographie immobilière suit le même raisonnement et doit avoir la même résonance dans le cœur des futurs propriétaires.
OBJECTIF DU PHOTOGRAPHE

Le photographe immobilier a pour but de communiquer les atouts fonctionnels et sensationnels des appartements qu'il visite. Sa sensibilité artistique et son oeil averti procurent une vision à la fois rationnelle et émotionnelle pour susciter l'adhésion de tous. La perception des volumes, de la lumière, et des détails sont à la fois son point fort et sa marque de fabrique.
LE JOUR DE SHOOTING

Le jour j il faut réajuster avec l'agent immobilier les derniers détails ergonomiques et décoratifs ( position des meubles, rideaux, lampes...). 

La prise de vue consiste à présenter chaque pièce incontournable sous son (ses) meilleur(s) aspect(s), et faciliter la visite virtuelle sans pour autant trop en montrer. La visite réelle doit pouvoir apporter tous les éclaircissements nécessaires et si possible combler le visiteur ! 

Donner le choix de l'angle de vue va permettre aussi à l'agent de davantage se démarquer si le bien n'est pas en exclusivité dans son agence. Ainsi, des images de meilleure qualité et avec des points de vue exclusifs et séduisants permettront de capter plus de clients, et communiqueront sur l'aspect qualitatif de la démarche de l'agent, qui met des moyens sérieux à la commercialisation des biens. 
La démarche de cette photographie  spécialisée doit être cohérente avec la stratégie  de présentation et de suivi des biens et clients. 

Home staging : une pièce une fonction clairement identifiée 
Capturer la luminosité naturelle est attrayante et l'angle choisi favorise la perception des volumes de la pièce
PREPARER LES LIEUX : HOME STAGING

Pour arriver au meilleur résultat, une bonne préparation préalable à la séance photo est nécessaire, et passe souvent par ce que l'on appelle du home staging

Cela consiste à d'abord bien affecter à chaque pièce une fonction claire et identifiable par les visiteurs :

- Un salon/séjour doit comporter un canapé, une salle à manger une table, une chambre un lit, etc... en évitant de cumuler des fonctions parasites incongrues. 

- Il faut également s'assurer d'une bonne circulation dans l'appartement, alléger la décoration (photos de familles, bibelots, excès de meubles) pour ne pas bloquer le regard du visiteur et le guider visuellement vers les points forts du bien.

Cette phase est cruciale pour faciliter le travail du photographe qui valorisera au mieux l'appartement ou la maison à vendre.

Le second point consiste à présenter dans l’ère du temps le bien en vente, c'est l'aspect purement décoratif et design pour ajouter de la valeur au bien immobilier et faciliter la projection de la catégorie ciblée de clientèle. 

Dans la majorité des cas, le premier point suffira en mettant en valeur les volumes et attirer les visiteurs

ître le balcon filant, un des attraits de l'appartement.
entrée Haussmannienne majestueuse Plafond d'entrée Haussmannien parquet en Point de Hongrise
LE POST TRAITEMENT
Nécessaire car il va rapprocher l'image perçue par l'humain de celle de la machine (appareil photo numérique). Cette dernière est limitée par sa plage dynamique de perception des hautes et basses lumières (Dynamic Range), alors que notre cerveau réajuste les différences de luminosité en permanence à notre insu. Les taches à effectuer sont nombreuses : 
- Fusions de photos,
- Réajustement des contrastes et luminosités, 
- Redressement et recadrage des perspectives déformées... 
Même si les logiciels de retouche photo apportent une grande aide, ils nécessitent un contrôle et un réajustement, ne serait-ce pour s'approcher au mieux de la vision perçue du photographe (le tout automatique ne donne pas les meilleurs résultats !).

ATTENTION 
L'utilisation du Flash ne doit pas dénaturer la luminosité naturelle pour ne pas survendre une luminosité illusoire qui à coup sûr créera déception et perte de confiance. Mais dans certains cas de fort contraste cela peut aider à montrer des éléments (comme avec le HDR) qui seraient totalement occultés .
Une cour bien agrémentée, avec un flash déporté pour obtenir une bonne visibilité de l'entrée !
EXEMPLE : APPARTEMENT PROCHE BANLIEUE PARISIENNE
Pour photographier un salon, les 4 angles peuvent être photographiés, plus deux photos de face, pour en tirer les deux ou trois meilleurs point de vue. Le choix final dépend aussi de l'agent en fonction de son argumentaire ou plan de visite et des contraintes techniques de présentation sur les sites immobiliers. Chaque photo est triplée pour le HDR (High dynamic Range : sert à créer une image fusionnée qui restitue à la fois l'image très lumineuse du paysage à travers les fenêtres et conserve la luminosité intérieure)., ce qui peut représenter jusque 3 x 6 = 18 prises de vues pour une pièce, pour n'en proposer que 3 ou 4 en fin de traitement 
4 vues ici avec ou sans fenêtre et rideaux tirés, la vue extérieure ouvrant davantage la perspective et laissant apparaître le balcon filant, un des attraits de l'appartement...
reportage global. L'extérieur est intéressant ici pour présenter l'importance des importants espaces verts proches du logement.
Des vues de détail remarquables peuvent susciter le coup de cœur 
La photo immobilière regroupe différents points de vue du plus large au plus détaillé si nécessaire
Shooting : faire disparaitre les objets trop personnels et valoriser l'ergonomie 
ascenseur haussmanien